Une convention de partenariat entre l’ADSEA 15 et La Petite Maison

Olivia GUEROULT, présidente de Terre de Demain (et par ailleurs maire du village de Brezons) et Jean-Jacques ASTINGS, président de l’ADSEA 15 ont signé le document scellant un début de coopération entre les deux associations.

 

« Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ». Ce proverbe africain illustre parfaitement l’état d’esprit de l’ADSEA 15 et de l’association Terre de Demain qui viennent de signer une convention de partenariat.

Terre de Demain, créée en 1999, gère une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) implantée dans le village de Brezons, au pied du Plomb de Cantal. « La Petite Maison » (c’est son nom) accueille 13 enfants de 6 à 12 ans, en difficultés familiales et environnementales, en leur offrant une prise en charge éducative et psychologique adaptée. Depuis sa création, l’association valorise son attachement au cadre rural pour mener ses actions éducatives et met tout en œuvre pour inscrire La Petite Maison dans son territoire en privilégiant les relations entre ses occupants (enfants et personnel) et les habitants de Brezons, dans une démarche inclusive.

Cette nouvelle collaboration avec l’ADSEA, souhaitée par les deux associations après validation par leurs conseils d’administration respectifs, marque donc une nouvelle étape.

Chacune conserve sa structuration (son CA, sa direction, son personnel, son organisation, son CSE, etc…), ainsi que son autonomie décisionnelle et de gestion de ses établissements et services.

Dans ce cadre inchangé, le rapprochement favorisera la mise en commun de moyens humains et matériels au profit des structures, ainsi que la réalisation de projets communs.

Au niveau associatif, des synergies pourront s’opérer pour répondre à des appels à projet à taille humaine, riches de créativité.

Au niveau opérationnel, la coopération se déclinera principalement dans un rapprochement entre la Petite Maison le pôle Protection de l’Enfance de l’ADSEA, dans un esprit démocratique et collaboratif.

Du côté de La Petite Maison, les attentes portent également sur des besoins d’accompagnement de la direction de l’établissement assurée par une cheffe de service, besoins qui ont été prioritairement axés sur le RGPD (Règlement Général de la Protection des Données) et le SI (système d’informations).

Ces prestations seront assurées par des salariés du Siège de l’ADSEA.

L’idée est aussi de compléter «l’offre de services» pour mieux répondre aux besoins des familles, dans une « palette » de solutions d’accompagnement des usagers.

Certaines mutualisations sur les domaines de la formation, ou des mises à disposition occasionnelles de lieux ou de véhicules, seront également ainsi facilitées.

La convention signée le 15 juin 2022 est valable pour un an. A l’issue de cette période, une évaluation sera organisée par les deux parties en lien avec le Conseil Départemental qui accompagne et soutient ce partenariat.