L'exploitation agricole et ses activités

L’exploitation agricole s’étend sur 123 hectares et se divise en plusieurs ateliers ouverts sur 365 jours par an. La totalité du foncier (terrain) est louée.

La production végétale est basée sur l’amélioration NATURELLE des sols, étayée par des analyses auxquelles correspondent des apports d’amendements (fumiers, chaux). Cette politique paraît porter ses fruits, puisque nous avons peu recours à l’achat de fourrage.
Nous avons eu recours à l’entreprise agricole pour effectuer les travaux de fenaison ;
Ceci permettant une récolte plus rapide sur des surfaces plus importantes, et une repousse de l’herbe plus précoce.

L’adhésion à la CUMA (Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole), nous permet une ouverture vers le secteur para agricole et une mise à disposition de matériel, sans investissement.

L’atelier bovins viande

Il comprend 43 mères allaitantes dont les produits sont destinés à être vendus sur le marché de la génétique, c’est-à-dire de futurs reproducteurs ou reproductrices.
Ce mode d’élevage permet que tous les animaux du cheptel soient issus de notre élevage proposant ainsi une plus grande attractivité pour les personnes en situation de handicap et de la commercialisation.
Sur ce cheptel,le fait d’être reconnu « éleveur » nous permet d’optimiser au mieux la vente de nos produits et d’être ouvert vers l’extérieur.

Nous participons régulièrement à des concours d’animaux dans la région.
Notre présence, en termes de communication, touche donc un éventail de population au-delà du monde agricole.

L’atelier bovin lait

L’activité production laitière partage avec les bovins allaitants les 123 hectares de l’exploitation. En moyenne 38 animaux sont traits au cours de l’année.
Il s’ajoute à cet élevage 8 génisses de 34 mois pour le renouvellement d’animaux réformés et 15 plus jeunes qui sont potentiellement des reproductrices pour l’année suivante.
Un taureau a été conservé en élevage afin d’assurer le renouvellement, de sécuriser les saillies et de réaliser des économies sur les inséminations.
Ce dernier procédé ne peut cependant pas être écarté totalement car il propose des animaux issus de sélections très poussées.

L’objectif économique de cet atelier est la production de lait (plus de 200 000 litres/an produits). La valorisation du lait passe par une qualité et une transformation vers un produit fini (tome).
À ce titre nous continuons d’intégrer les appellations d’origine protégée afin d’avoir un lait, qu’il soit livré ou transformé, mieux valorisé.

L’atelier de transformation

Un maximum de la production laitière est transformé en tome fraîche fermière et en beurre. La fabrication a lieu le matin après la traite, même les week-ends.
Les différentes tâches de cet atelier sont assurées par les personnes en situation de handicap : emprésurage, décaillage, pressage, écrémage, conditionnement, nettoyage …
Cet atelier fait appel à des exigences très particulières : en effet chaque étape de fabrication demande beaucoup de dextérité mais aussi un respect draconien de l’hygiène.

Le fait d’avoir l’appellation AOP sur le lait valorise nos produits.

En parallèle de cet atelier 20 à 25 porcs sont engraissés. Le lactosérum produit issu de la fabrication de tome est l’aliment principal de nourriture des porcs.

Prestation de service extérieur

Cet atelier est chargé de l’entretien global des terres d’ANJOIGNY, de la propriété du moulin, de la ferme de Lintilhac et de la montagne de la Clastre (notre estive située sur la commune de Saint Projet de Salers).
Il s’agit de l’entretien des haies et rigoles, la réfection des clôtures, la fabrication de piquets en bois, et d’autres travaux divers.
En hiver, cette équipe a en charge l’élevage et les soins des génisses Salers, à l’étable du moulin. L’élevage des génisses peut être considéré comme un apprentissage de l’élevage pour nos personnes en situation de handicap.

Pour compléter son activité, l’équipe intervient sur l’extérieur.
Elle peut intervenir sur l’activité espaces verts en cas de nécessité. Elle a aussi en charge des travaux d’entretien de circuits de randonnées pédestres (commandités par la Communauté de Commune du Pays de Salers). Ce travail est sous contrat triennal.

Nous comptabilisons aussi la mise à disposition pour des travaux chez des particuliers ou entreprises.

L’atelier Poules Pondeuses

Cet atelier comprend actuellement 3 poulaillers de 1000 à 1050 poules dont la production est vendue sur les magasins d’Aurillac ou sa proximité et quelques particuliers.

La difficulté de cet atelier est d’adapter la production d’œufs à la consommation. Nous effectuons une rotation sur 2 poulaillers avec des poules en production et 1 avec des poules en attente de production.

La sélection faite au niveau des animaux quant à leur durée de production permet, aujourd’hui, de les conserver 3 semaines de plus en production avant réforme. La vente de ces réformes se fait au maximum sur le site.

Notre production est labellisée « sans OGM, Cantal Auvergne »

Ce produit véhicule ainsi l’image de l’établissement et de l’association. Nous effectuons des ventes en ligne avec le concours du DRIVE de la chambre d’Agriculture et nous avons maintenu nos ventes avec ce type de communication.

En partenariat avec la DDCSPP, une procédure a été réalisée dans le cadre de la biosécurité (aménagement de sas, délimitation des secteurs de production et d’élevage). Nous avons formé certains de nos salariés.