• 12 FéVRIER 2024

    Bos Darnis : zoom sur la médiation animale

    Le reportage sera diffusé le lundi 4 mars sur France 3 Auvergne Rhône-Alpes à partir de 19h35. Il se compose de témoignages de résidents et de professionnels du Foyer d’Accueil Médicalisé.


    Le documentaire illustrera une émission sur le thème des bienfaits des animaux sur notre santé, physique et mentale. A Bos Darnis, les activités à visée thérapeutique autour des animaux se déclinent autour des chevaux et à la mini-ferme.

    C’était l’effervescence fin janvier à la Résidence Bos Darnis où les équipes de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes sont venues poser leurs caméras le temps d’un tournage axé sur la médiation équine.

    Dans le cadre de l’émission « Info en + » sur le thème « Les bienfaits des animaux sur notre santé », les journalistes se sont intéressés à cette pratique à visée thérapeutique, éducative et sociale, utilisée depuis de nombreuses années par les équipes du Foyer d’Accueil Médicalisé basé à Saint-Illide.

    Face à l’objectif, Nina PARISIS, monitrice d’atelier spécialisée en équitation, et Denise DOLY, directrice, vantent les bienfaits de cette activité sur les résidents.

    La première explique : «Certains résidents complètement fermés vont s’ouvrir au contact des chevaux. Ils vont se sentir détendus. Ils vont être à l’aise et en confiance. Ils vont pouvoir mieux se livrer».

    La seconde va plus loin : « L’objectif de ces activités est de réduire les traitements de neuroleptiques et de limiter les hospitalisations».

    Plusieurs fois par semaine pour les plus assidus, Annette, Léo et les autres poussent les portes des box pour panser, nourrir, bichonner les chevaux et poneys. Pour beaucoup, c’est l’occasion de se concentrer sur les soins donnés aux animaux. Ils peuvent, le temps de l’activité, mettre leurs propres besoins « en pause ». Par l’intermédiaire de l’animal, les professionnels profitent de ce cadre privilégié à part pour développer des échanges avec les résidents, parfois difficiles lors d’un type de communication plus classique.

    Les objectifs sont identiques avec la mini-ferme où chèvres et poules sont choyées par les résidents. « Je leur donne du pain et de l’eau, je nettoie leur local, j’ajoute de la paille. Et je les caresse, ça me rend heureuse car j’ai toujours aimé les animaux » confie Annette, qui il y a quelques mois encore, refusait de sortir de sa chambre par crainte des contacts avec l’extérieur.

    « Ça me détend »

    Quant à Léo, il reconnait que quand il prend une poule dans ses bras, il retrouve le calme qui lui fait parfois défaut. « Ça me détend. Je ne pense plus à rien, juste à porter ma poule». Pour évoquer plus dans le détail les bienfaits de la médiation animale, Mégane GARNESSON, psychologue, a, après le tournage du documentaire, participé à une émission enregistrée sur le plateau de France 3 à Clermont-Ferrand en vue de sa diffusion lundi 4 mars à partir de 19h35, en complément du reportage, lors d’une émission qui devrait durer un peu moins de 10 minutes.