Projets d’aménagements

Le complexe d’Activités d’Anjoigny va se moderniser

 

En ce début d’année qui vient d’acter un changement de fonction au sein de la Direction du Complexe d’Activités d’Anjoigny, nous avons pu faire un tour d’horizon des projets en cours et à venir.

Eric Rouxel, issu du secteur associatif et caritatif (Croix Rouge), Directeur depuis 2ans et demi, se sachant à quelques mois de la retraite et avec l’accord du Conseil d’Administration, voit ainsi succéder à sa place Marie-France Forses qui était sa Directrice Adjointe et qui a obtenu le CAFDES (Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Etablissement ou de service de l’intervention Sociale), diplôme nécessaire à ce niveau de compétences et de responsabilités. Infirmière diplômée d’Etat, elle a travaillé au Centre Hospitalier d’Aurillac, puis en 2002 au Foyer d’Accueil Médicalisé de Saint-Illide et sur le site d’Anjoigny depuis 2013 en temps que Chef de Service. Elle est devenue Directrice Adjointe depuis 2014. Elle porte un grand attachement au secteur et à la promotion des personnes en situation de handicap vers la citoyenneté et des axes professionnels valorisants.

Le Complexe d’Anjoigny gère et organise le quotidien de 75 personnes en situation de handicap plus une cinquantaine de salariés. Cela représente une importante activité économique sur le Pays de Salers et beaucoup de métiers différents : une ferme, une cuisine collective, une lingerie, des espaces verts permettant à chacun de développer et d’exprimer ses compétences. « L’objectif final est que chacun ait une place entière dans notre société » nous confie Eric Rouxel.

C’est en ce sens et pour améliorer collectivement le quotidien de chacun que le Complexe d’Anjoigny a lancé un grand chantier de rénovation, de modernisation et de développement de ses infrastructures. Les infrastructures actuelles datent de plus de 30 ans et nécessitent des remises aux normes, en particulier en terme d’économie d’énergie (Certificat d’Economie d’Energie) et de confort des travailleurs et résidents. Le choix d’un bardage extérieur en bois permettra d’apporter, en plus d’une isolation extérieure, une cohérence architecturale à l’ensemble des bâtiments existants. La lingerie bénéficiera de l’installation d’une climatisation, les vestiaires lingerie et cuisine seront réorganisés et agrandis, la salle à manger sera également plus spacieuse et bénéficiera d’une entrée sous abri. Ces aménagements ESAT seront financés par l’ARS et l’ESAT sur ses fonds propres.

Concernant les hébergements, en plus de la rénovation d’une villa existante, un programme neuf de 28 places en 4 villas permet d’organiser de petits groupes de vie pour des personnes en situation de handicap ; une partie des choix d’aménagements a été définie conjointement avec les bénéficiaires à l’occasion d’une enquête préalable. De même, une extension de 5 places sera réalisée dans l’annexe située dans le bourg dorien « Les studios ». Un lieu d’accueil temporaire sur le site d’Anjoigny sera également réalisé.

Ces projets d’habitat bénéficient, entre autres, du soutien financier du département et des communes de Saint-Cernin et Saint-Chamant pour l’acquisition du foncier. Les travaux devraient démarrer dans le courant du second trimestre 2021.

Article paru dans le journal Le réveil Cantalien signé Julien VIDALINC