Index d’égalité Femmes / Hommes

L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a été déclarée grande cause nationale du quinquennat par le Président de la République. Dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel de septembre 2018, il a été demandé aux entreprises et associations de plus de 250 salariés de prouver leurs résultats en matière d’égalité salariale avec un « Index d’égalité femmes-hommes » et ce depuis 2019.

Pour ce faire, cet index a été calculé sur l’ensemble de l’effectif de l’association, à travers 5 indicateurs, selon les méthodes de calcul fournies par le gouvernement.

Le Ministère du Travail impose un score minimal de 75 sur 100 – largement dépassé par notre Association puisque :

 

Au 1er mars 2022, l’ADSEA du Cantal obtient le score de 84 sur 100.

Dans le détail :

  • Indicateur n°1 – Ecart de rémunération : 0,95%
    Note maximale non atteinte, mais l’écart pondéré est minime et l’Association obtient 39/40. En ciblant néanmoins l’étude, la catégorie identifiée comme faisant ressortir l’écart le plus significatif est la CSP cadres ; l’Association a toujours valorisé le degré de sujétion et de responsabilité, l’expérience, et le niveau de diplôme tel que fixé par les dispositions conventionnelles. Une attention particulière sera bien sûr portée à l’équilibre H/F au fil des futurs recrutements et revalorisations en lien avec des évolutions de délégations, ou diplômes obtenus par la formation continue
  • Indicateur n°2 – Augmentations individuelles : 0.06%
  • Indicateur n°3 – Promotions : 0,67%
  • Indicateur n°4 – Augmentations dans l’année suivant un congé maternité : 0%
    Note maximale non atteinte : Il s’avère que les salariés promus à titre individuel sur l’année 2021 l’ont été suite à l’obtention d’une qualification conventionnellement reconnue et nécessaire au poste tenu, à une fiche de poste étayée d’une mission spécifique, à une embauche interne sur un poste supérieur (3 hommes, 6 femmes). L’ADSEA15 reste dans l’application stricto-sensu de la Convention Collective, gage d’équité. L’indice de l’année 2022 verra des augmentations à portée plus générale avec les indemnités Ségur, Ségur 2, Laforcade.
  • Indicateur n°5 – Genre sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 4 et 6
    Note maximale atteinte (10/10)

 

Nous poursuivrons notre engagement en faveur de l’égalité hommes/femmes parmi nos salariés, et comptons maintenir notre politique de ressources humaines dans une logique d’équité professionnelle.