Deux « gazelles » aux cotés de l’ADSEA

Samedi 4 mars 2023, Marie Rouchy et Sophie Delort-Lozano ont pris le départ du 32 ème Rallye des Gazelles au Maroc, avec le soutien d’une trentaine d’entreprises locales et une association qu’elles ont choisie de « marrainer » : l’ADSEA du Cantal. La Sauvegarde a suivi leur étonnant périple pendant deux semaines, et plus particulièrement les jeunes de l’ITEP de Polminhac, véritablement embarqués dans l’aventure.

« Osez vivre vos rêves ! » a glissé à l’oreille des jeunes de l’ITEP de Polminhac, Marie Rouchy, en guise d’encouragement à l’audace, un soir de février 2023, à quelques jours de son grand départ.

Face à elles, des garçons et des filles tombés sous le charme de son sourire rayonnant et de son enthousiasme communicatif mais surtout de son courage, de sa détermination, de sa soif de dépassement.

Samedi 4 mars, cette jeune femme de 39 ans a quitté Aurillac pour prendre le départ quelques jours plus tard, le 9 mars, du 32ème rallye des Gazelles au Maroc (lire ci-contre).

Avec son amie et complice de l’école maternelle de Naucelles, Sophie Delort-Lozano, elles formaient l’équipage n° 25.

Au volant de leur SSV (side by side vehicle), un gros buggy recouvert de blanc et rouge, les couleurs du Cantal, elles se sont élancées parmi 380 femmes venues, comme elles, vivre leurs rêves en participant à cette épreuve qui les a conduites jusqu’au 16 mars, sur les pistes et les dunes du désert marocain.

Pendant plusieurs mois, ces deux aventurières des temps modernes, avaient mobilisé à leurs côtés familles et amis, mais aussi 32 entreprises locales qui ont accepté de les sponsoriser, financièrement et matériellement, et sans qui rien n’aurait été possible. Elles ont joué la carte de leur département à fond, fières de promouvoir l’image des entrepreneurs de leur territoire.

Elles auraient pu se contenter de savourer leur plaisir en profitant un peu égoïstement de cette parenthèse enchantée.

Mais si elles ont choisi cette épreuve et pas une autre, ce n’est pas un hasard.

Le rallye des Gazelles se démarque des autres raids du même genre par sa démarche RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) qui se décline autour de trois axes : l’engagement pour les femmes, le respect de l’environnement, et des actions positives citoyennes pour soutenir les populations des régions traversées.

Alors quand la question s’est posée de parrainer (ou plutôt « marrainer ») une association, comme le proposent les organisateurs du Rallye, elles n’ont pas hésité une seconde : elles seront des gazelles, certes, mais de surcroît engagées. Attachées à leur bassin de vie, elles ont voulu apporter leur soutien à une association cantalienne et leur choix s’est porté sur l’ADSEA du Cantal assez naturellement, animée, comme Marie et Sophie, de valeurs humanistes fortes.

En 48 heures, fidèles à leurs habitudes de femmes pressées et efficaces qui savent mettre le cap sur leurs objectifs, elles ont bouclé leur dossier pour que la Sauvegarde du Cantal concoure, auprès de 43 autres associations issues de toute la France, à un prix de plusieurs milliers d’euros, décerné par un jury.

Pour argumenter leur soutien, elles ont fait le focus sur le futur pôle scolaire, technique et éducatif dont la construction a débuté fin janvier 2023 dans le quartier de Limagne à Aurillac. En juillet 2024, l’actuel ITEP de Polminhac sera en grande partie transféré dans ce bâtiment flambant neuf. Le nouvel équipement sera notamment doté d’une salle multi activités qui pourrait s’enrichir d’un mur d’escalade si le dossier de l’ADSEA était retenu par le jury du rallye.

Mais là n’est pas forcément l’essentiel. Dès la première visite de Marie à l’ITEP, un vrai lien s’est noué entre l’équipage n°25 et les jeunes. Ils ont suivi leurs « marraines » tout au long de leur périple, via les réseaux sociaux et le site du rallye. Avec leurs éducateurs et enseignants, ils en ont profité pour faire de la géographie, des maths et même découvrir la culture marocaine, notamment via sa gastronomie avec couscous au menu.

Ce soutien à distance, les deux gazelles l’ont transformé en énergie pour aller au bout de leur engagement.

Elles avaient promis à leur tour : elles ont mis toutes leurs forces dans cette étonnante bataille pour porter haut les couleurs de l’ADSEA. Elles ont fait des photos aussi, pour les jeunes. Et elles ont rapporté du sable du désert, au parfum d’aventure.

Mieux, elles sont revenus à l’ITEP rendre compte de leur expérience et démontrer que les rêves, parfois, quand y croit très fort et qu’on se donne les moyens de les réaliser, se transforment en réalité.

Les télévisions du groupe M6, en qualité de partenaires du Rallye, diffuseront tous les jours des reportages en direct de l’événement.